Envoyer cette recherche à un ami

Description emploi PROFESSEURE OU PROFESSEUR EN TOXICOMANIE DANS LE DOMAINE DE LA RECHERCHE INTERVENTIONNELLE

Université De Sherbrooke - Longueuil, QC

L'Université de Sherbrooke sollicite des candidatures afin de pourvoir à un poste de professeure régulière ou professeur régulier dans le domaine de la toxicomanie au Service de toxicomanie au sein du Département des sciences de la santé communautaire de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS). Il s'agit d'un poste à temps complet au Campus de Longueuil, Centre de recherche de l'Hôpital Charles-Le Moyne (CR-HCLM; http://crhclm.ca) et Service de toxicomanie (https://www.usherbrooke.ca/toxicomanie).

Cette personne devra posséder une expertise reconnue dans le domaine des addictions concernant la recherche interventionnelle sur l'efficacité des interventions ou la recherche visant l'amélioration des services. La recherche interventionnelle dont il est question peut concerner l'intervention clinique ou populationnelle. Une expertise spécifique au regard de la science de la mise en oeuvre (implementation science) et les recours aux technologies en santé, par exemple les technologies de l'information et de la communication (TIC), représentent des atouts.

 
À propos du Service de toxicomanie
Le Service de toxicomanie de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l'Université de Sherbrooke poursuit son développement aux cycles supérieurs et, ce faisant, doit maintenir l'excellence en enseignement tout en rehaussant sa capacité de recherche. Parallèlement, le Centre de recherche de l'Hôpital Charles-Le Moyne (CR-HCLM) souhaite assurer le développement de la recherche appliquée en santé et catalyser les forces actuelles. En vue de consolider l'intégration entre les activités du Service de toxicomanie et du CR-HCLM et de favoriser le développement de l'Axe de recherche Santé mentale, addictions et comportements à risque du CR-HCLM, la chercheuse ou le chercheur sera membre régulier à la fois du CR-HCLM et du Service de toxicomanie.

La Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l'Université de Sherbrooke jouit d'une réputation de premier ordre grâce à ses innovations pédagogiques, à son adaptation constante aux besoins changeants de la société ainsi qu'aux succès de ses équipes de recherche de classe mondiale. Au Campus de Longueuil, le Département des sciences de la santé communautaire connaît un développement soutenu de ses programmes d'études et de recherche en toxicomanie grâce au dynamisme de son équipe avant-gardiste vouée à la recherche, à l'enseignement et à la pratique clinique.

De nombreux travaux de recherche dans le domaine des addictions sont menés par les professeures et professeurs du Service de toxicomanie. Deux professeures chercheuses et plusieurs professeures et professeurs enseignants sont associés à la Chaire de recherche en toxicomanie de l'Université de Sherbrooke. Les professeures et professeurs réguliers sont encouragés à déployer et maintenir une programmation de recherche, tout en supervisant des étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs de recherche, notamment aux Programmes de maîtrise et de doctorat en recherche en science de la santé de la FMSS.


Fonctions
- Mener des études issues d'une programmation de recherche en lien avec les addictions.
- Développer une carrière de recherche dont le niveau d'excellence est reconnu par une bourse provinciale ou fédérale d'excellence de carrière en recherche.
- Assumer un leadership fort en recherche interventionnelle reposant sur un large réseau de collaborations (chercheuses et chercheurs, décideurs, gestionnaires, intervenantes et intervenants).
- Enseigner aux cycles supérieurs aux Programmes d'études et de recherche en toxicomanie ou aux Programmes de recherche en sciences de la santé de la FMSS.
- Encadrer des étudiantes et étudiants aux cycles supérieurs.
- Participer à la gestion académique de la recherche au besoin.
- Participer à la vie universitaire et au service à la collectivité.


RÉCEPTION DES CANDIDATURES
L'examen des candidatures débutera au plus tard le 15 janvier 2017 se poursuivra jusqu'à ce que le poste soit pourvu.

Nous vous invitons à soumettre votre candidature par voie électronique en cliquant sur le bouton « Postuler ». Veuillez joindre votre curriculum vitae et trois lettres de recommandation à l'appui de votre candidature témoignant de vos expériences en recherche et en enseignement et témoignant de votre expertise dans le domaine de la recherche interventionnelle, en provenance directement des signataires, aux coordonnées suivantes :

Pre Karine Bertrand
Directrice du Service de toxicomanie
Offre d'emploi no 02603
Université de Sherbrooke
Campus de Longueuil
150, place Charles-Lemoyne, bureau 200
Longueuil (Québec) J4K 0A8
Courriel : Karine.bertrand@USherbrooke.ca

Pour plus d'information sur ce poste, nous vous invitons à communiquer directement avec la professeure Karine Bertrand par courriel ou téléphone.Téléphone : 450 463-1835, poste 61604

L'Université de Sherbrooke valorise la diversité, l'égalité et l'équité en emploi au sein de sa communauté et invite toutes les personnes qualifiées à soumettre leur candidature, en particulier les femmes, les membres de minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes handicapées. La priorité sera toutefois accordée aux Canadiennes et Canadiens et aux résidentes permanentes et résidents permanents.


  • Détenir un doctorat dans une discipline pertinente, comme la psychologie, le service social, les sciences infirmières, la médecine sociale et préventive : avoir poursuivi des études postdoctorales dans le domaine ciblé sera considéré comme un atout.
  • Avoir une expertise significative en recherche interventionnelle dans le domaine des addictions se traduisant par : le fait d'avoir mené des travaux innovants favorisant l'application des connaissances en santé, une expertise de pointe dans le domaine de l'évaluation, de l'efficacité ou de la science de la mise en oeuvre (implementation science); sont considérées des atouts, toutes expertises entourant : le développement et l'évaluation de technologies en santé, par exemple les technologies de l'information et de la communication (TIC), pour intervenir dans une perspective clinique ou populationnelle; les troubles mentaux concomitants et leur influence sur les prises de risque ou le rétablissement; une expérience d'intervention en santé publique, en toxicomanie ou en santé mentale.
  • Avoir publié dans des revues scientifiques internationales.
  • Posséder de l'expérience en enseignement au niveau universitaire est souhaitable.
  • Posséder une excellente connaissance de la langue française et anglaise, parlées et écrites.

Emploi Longueuil - Emploi Université De Sherbrooke
Indexé Il y a 752 jours sur jobillico - Envoyer par courriel